AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Little Paris Invité !
L'heure est venue de poser tes valises dans la meilleure ville du monde
N'hésitez pas à voter pour le forum toutes les deux heures ! Les liens sont sur la PA !

Félicitations à nos deux membres en or Léopold de Rotschild et Linn Burberry !

La version trois est désormais en ligne. Merci à Afterglow pour ce joli design!
Bonne et heureuse année Invité !
Plein de bonheur et de réussite et surtout la santé !

Partagez | 
 

 Moment entre soeurs [Nerwën]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Moment entre soeurs [Nerwën]   Dim 15 Nov - 17:25

Jeudi après-midi. En ce mois de novembre bien trop clément, je suis installée sur la plage. À côté de moi un épais bouquin sur la structure scénaristique du blockbuster, mais je ne l’ai pas encore ouvert. Je suis appuyée sur mes coudes et je bronze. Etonnant pour un mois de novembre ? Certainement. Mais, moi, en bonne accroc du soleil, ça me convient. Mon visage appelle le soleil et j’ai les yeux fermés. Comme toujours, je suis court vêtue, certainement trop court pour beaucoup. Mais, voyez-vous j’adore mes jambes et leur longueur presque infinie. Je n’ai qu’une robe en crochet blanche qui recouvre à peine mes sous-vêtements. Il faut savoir être sexy mais préserver une touche de mystère, voyez-vous. Pas que je m’intéresse réellement à la gente masculine, bien trop macho pour la plupart à mon goût. Pour être franche, je les trouve immatures. Totalement trop jeunes dans leurs têtes pour moi. Je dois être réellement bizarre non ? Toutes les filles de mon âge se cherchent un petit ami et font en sorte d’être toujours vues par tous. Une vraie course à la popularité. Et moi ? Moi je lis, je dessine et j’écris des scénarios.

Je me mordille la lèvre et soupire un coup avant de me laisser aller totalement en arrière sur le dos, étirant mes bras vers l’horizon au passage. Je sens ma robe remonter sous l’effet d’une brise légère et un sourire monte à mes lèvres. On se croirait vraiment en été.

Une ombre me cache le soleil et je lève un bras pour l’agiter et faire signe à la personne qui me le cache de s’éloigner, mais elle ne bouge pas. Mes yeux s’ouvrent et j’observe la silhouette à contrejour. Je n’ai besoin que d’une seconde pour reconnaitre ma sœur et je lève les yeux au ciel. Nerwën, tu me cache le soleil ! On dirait bien que ça l'amuse en plus !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Ven 20 Nov - 16:27

Cela fait plusieurs heures que je suis penchée sur mes bouquins. Changer d'orientation n'est pas une mince affaire. Il faut s'y préparer et préparer son cerveau à une avalanche d'informations nouvelles. Je commence vraiment à avoir chaud, et à étouffer. J'ai besoin de prendre l'air. Et cette journée incroyable de novembre me donne envie d'aller me balader. Il n'est pas question de me torturer les neurones outre mesure, cela ne leur fera que du mal, j'en ai pleinement conscience. Du coup, j'ai prit ma décision, je vais aller faire une petite virée.

Il est temps de me changer, je file dans ma chambre et feuillette page après page l'histoire de mon armoire. Je devrais sortir une doudoune... Une petite robe fera amplement l'affaire. C'est fou comme mon inventaire ne montre que des tenues strictes. J'ai l'impression d'étouffer. Je préfère donc à ces tailleurs une robe légère et fluide, achetée pour l'été dernier... Que je n'ai jamais porté! Une fois dans un habit digne d'être montré en public (je réserve ma chemine de nuit en coton à Linn en général), je sors.

Je ne sais pas où je veux aller, juste marcher pour le moment, laisser mes pieds se diriger là où ils le souhaitent. Je n'ai aucune idée du temps que je marche... Lorsque je me retrouve dans le quartier de la Désirade, mes pieds dans le sable. J'aime beaucoup ce quartier, mais ne m'y rend pas souvent. Bien trop ensoleillé à mon gout. Je ne suis pas du genre à m'étendre sur la plage mais plutôt à me tartiner de crème alors même que je porte un t-shirt. Bref, peu importe.

C'est qu'il y a du monde, aujourd'hui. On se croirait en plein été. Je ne m'y attendais pas. J'avance doucement pour ne pas déranger les gens présent... Lorsque je remarque la seule personne ici que j'ai envie de déranger. Je l'aurais reconnu entre entre mille, son allure même ainsi étalée au soleil, ne me tromperait pas. C'est tout ma sœur ça! Je m'approche d'elle, mon ombre identique à son corps se dessinant sur sa peau. Elle agite instantanément le bras pour me faire fuir. Je ne bouge pas! Forcément!

Elle ouvre les yeux... Et voit enfin qui l'enquiquine si ouvertement! Et forcément elle me râle dessus. C'est que je l'adore ma frangine quand elle râle comme ça!

"Tu t'es mise de la crème solaire au moins, j’espère!"

Et oui, j'adore aussi en rajouter une couche, quand cela la concerne.

"Tu ne voudrais pas un cancer de la peau comme cadeau pour tes trente ans quand même?!"

Sa tenue est indécemment courte, mais une fois de plus, c'est tellement elle et ça m'amuse.

"Tu me fais une petite place?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Ven 20 Nov - 22:09

Évidemment, il fallait que ce soit ma sœur. Une expression boudeuse monte sur mon visage. Ha, je ne dois pas être belle à voir, avec mes lèvres en avant, figées en une moue enfantine, mes sourcils froncés et un regard qui lance des éclairs. Quelle que soit la personne que j’avais en face de moi, autant dire que j’aurais eu la même tête. Parce que le soleil, c’est sacré. A peu près autant que les sucettes au citron. Ou le bain moussant au citron. Ou du thé au citron. Ou… N’importe quoi avec du citron dedans, en fait. Je me mordille la lèvre inférieure avant de lever les yeux au ciel et de me laisser aller en arrière, le visage offert au soleil. De la crème solaire ? En novembre ? L’incrédulité dans ma voix est parfaitement sensible. Le soleil est bien trop bas pour être dangereux. Et, trop loin de la terre. Bon, il est super loin à la base, mais… J’ai lu un article une fois dans un magazine qui disait qu’on pouvait bronzer en toute sécurité en novembre, à cause des anticyclones et de la position de la terre par rapport au soleil, et tout un tas d’autres conneries du même genre. Autant dire que j’ai zappé la fin de l’article une fois que j’ai vu qu’il était noté « oui c’est bon vas y ». Alors, l’idée de cancer de Nerwën… Quand j’aurais trente ans, j’aurais assez de fric pour me payer une chimio, va ! Je lève les yeux au ciel avant de me décaler sur le côté de la serviette pour lui faire de la place. T’aurais pu prendre ta propre serviette quand même. Mais, une fois qu’elle est allongée à côté de moi, je niche ma tête dans le creux de son épaule et ferme les yeux. Voilà, je suis bien maintenant. Un de mes profs est un canon absolu… J’arrive pas à me concentrer à son cour…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Sam 21 Nov - 14:56

Sa réflexion a propos de la crème solaire me fait lever les yeux au ciel. Je sais bien qu'elle ne risque pas grand chose sous un tel soleil mais tant pis... Et sa manière de me dire qu'elle sera assez riche, elle m'amuse tellement ma petite soeur. Quoi que tout ça ne soit pas histoire d'argent et nous le savons parfaitement. Elle n'a pas la langue dans sa poche, ni moi non plus... On se ressemble bien plus qu'on aime à le penser. En tout cas que j'aime le penser.

C'est à son tour de lever les yeux au ciel quand je lui demande de me faire un peu de place. Ce qu'elle fait sans rechigner mais en râlant quand même... C'est ce que j'adore chez elle.

"c'est que je n'avais pas prévu de venir dans le coin... Mais je suis bien contente d'être passée"

Je m'installe rapidement sur la serviette de ma soeur, accueillant bien vite sa tete contre mon épaule. C'est dans ces instants que notre lien est le plus frappant. Non sommes réellement inséparables, indissociables malgré nos enfances si différentes. Est-ce le fait d'être jumelles? Je ne sais trop, n'y pense pas vraiment en fait. Je sais juste que je me sens complète comme ça.
"ah bon? Quel prof? Quel cours?"

Je ne bouge pas mais l'écoute avec attention. Tout ce qui la concerne m'intéresse même si nous sommes très différentes questions hommes et études.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Sam 21 Nov - 17:28

Et bien la prochaine fois, réfléchis un peu Je grogne. Je grogne toujours. Mais bon. Je l’aime ma sœur. Je n’en ai qu’une, j’ai bien l’intention de la protéger quand même un minimum… Bon, si y’a le choix entre la laisser se faire écraser par un bus, nous faire écraser toutes les deux en la sauvant, ou rester bien sagement sur le côté, je crois que je serais capable de rester bien sagement sur le côté. Maman payera une thérapie. Maman me paye tout ce que je veux, de toute façon. C’est bien pour ça que j’ai eu cet appartement là et pas un autre. Je me mordille la lèvre inférieure et fais de la place à ma sœur avant de me coller contre elle.

J’ai beau avoir l’impression d’être une sauvageonne, ma sœur est ma moitié. Quelques soient les différents qui nous opposent, elle a toujours été là pour moi. Quelle que soit la façon dont Père a essayé de la monter contre moi, ça n’a jamais réellement marché. Je me rappelle alors que je pleurais, la façon dont elle me rejoignait dans mon lit pour me prendre dans ses bras après une mauvaise journée à cause de Lui.

A elle, je pourrais tout dire et tout pardonner. Si elle y met les formes.

Voilà que tu veux tout savoir maintenant… J’aurais jamais du dire ça ! Un rire monte à ma poitrine et je me mordille la lèvre inférieure. Je ne lâcherais pas le nom du prof. Ni sa matière, ce serait bien trop facile pour elle de le retrouver. Pas que j’aie peur de la concurrence, c’est peut être la seule chose qu’elle et moi n’avons pas en commun. Notre type de garçon. Je les aime plus vieux, plus mûrs, plus adultes. Protecteurs. Et, avec un sourire à faire se damner un ange. Mes joues sont en feu rien que d’y penser. Un prof… Il est gentil. Il explique bien. Et il a une fille. Sûrement marié je pense… Un soupir. Divorcé tu crois ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Lun 23 Nov - 19:36

Non, tu n'aurais jamais du dire ça petite sœur! Mais elle me connait assez pour me connaitre. Et je le vois bien dans son rire, ça l'amuse plus que ça ne l'embête. Je sais d'ailleurs très bien qu'elle ne me dira pas tout, et je n'attends pas non plus de tout savoir. Mais je sais aussi que si elle m'en parle, c'est qu'elle a envie qu'on en discute, pas besoin d'être un devin pour de comprendre.

J'approche un peu plus ma tête de la sienne et tortille une de ses mèches de cheveux en attendant la suite, silencieuse. Je ne suis pas une bavarde, je ne parle que quand cela me semble nécessaire. Je ne sais pas si cela vient de moi ou si j'ai été formatée ainsi par le temps passé aux côtés de papa, où je devais plus écouter que parler. Toutefois, il m'est arrivée de faire d'incroyables exceptions avec Linn... Mais là, c'est à elle de parler. Et ce qu'elle a me dire me tire un sourire qu'elle ne peut voir dans sa position, mais qu'elle doit à coup sur sentir... Ou ressentir? Je me pose parfois la question. Quoi qu'il en soit, cela ne change rien...

"Il faudra lui demander!" Dis-je en faisant tout pour conserver mon sérieux.

Cela ne fait aucun doute que ce prof serait bien trop vieux pour moi. Car si il est des éléments que nous partageons en matière d'homme parfait, il en est d'autres qui ne sont pas compatible. Mes petits amis ont toujours eu mon âge peu ou prou. Je me demande parfois si Linn ne recherche pas la figure du père parfait, que papa n'a pas pu lui offrir, n'est pas parvenu à lui offrir? N'a pas cherché à lui offrir... D'ailleurs, l'a-t-il été pour moi? Oh zut, là n'est pas la question. Par contre, nous sommes toutes les deux intransigeantes sur une chose : le sourire. Et si possible, des yeux à faire fondre les glaces...

Je me retourne doucement, un peu plus sérieuse.

"Et que penses-tu faire, si il est effectivement divorcé et célibataire? Vous allez sortir ensemble?"

Elle sait ce que je veux dire, elle sait que je ne trouve pas cela raisonnable... Elle sait aussi que je sais que nous avons 20 ans et que cela nous passe parfois au-dessus de la tête. Il m'est arrivé d'avoir des coups d'un soir... Mais cela est rare. Je cherche l'homme de ma vie, je me doute que Linn Aussi!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Lun 23 Nov - 19:55

Lui demander ?Mais elle est folle. J’ouvre de grands yeux surpris et relève un peu la tête pour observer ma sœur. Mais elle est malade ? Totalement cinglée. Frapadingue. Je me mords la lèvre inférieure pour ne pas lui sortir d’ignomie. Des fois, elle me donne l’impression de n’avoir aucune censure. Un soupir monte à ma poitrine et je laisse couler, à grand renfort de regrets. J’avoue que j’aimerais pouvoir lui demander mais… Malheureusement je ne suis pas sûre que ce soit la bonne chose à faire. Il a une fille, je gronde, déçue. Je l’ai déjà vu avec la petite et elle l’a appelé papa. Autant dire que mon frêle petit cœur s’est éclaté en mille morceaux. M’enfin, je n’ai jamais vu la moindre femme dans son entourage non plus. Du coup il n’est pas issu qu’il soit célibataire et papa. Ce serait amusant. Très.

La question de Nerwën me fait soupirer une seconde fois. Je n’en sais rien. Un homme avec une petite fille aura certainement d’autres attentes que celles d’une fille à peine sortie de l’adolescence. J’ai vingt ans, je suis en première année et je dois continuer à construire ma vie. Lui, il possède déjà la sienne. Avec une fille. Une toute petite fille adorable, avec un grand sourire. Peut être. Je repousse une mèche de mes cheveux en arrière et hausse les épaules. Essayer en tout cas. Je sais que tu n’approuve pas mais, j’aurais un regret qui va me rester un moment. Et, Nerwën sait réellement qu’il ne faut pas me laisser de regrets dans la tête. J’en deviens profondément désagréable.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Lun 23 Nov - 20:13

Je sens que le sujet est sensible, que cela est important pour Linn, plus que je ne le pense. Même si je suis, je dois l'avouer, être à la recherche du prince charmant, comme toute demoiselle qui se "respecte", je ne conçois pas forcément chaque relation comme étant l'ultime. Mais la façon dont ma sœur a de parler de cet homme me laisse comprendre qu'il y a quelque chose de plus profond derrière tout ça.

Le fait qu'il ait une fille semble clore temporairement la discussion... Mais non... Le doute subsiste et je ressens de plus en plus l’importance de tout cela. Peut-être? D'accord, c'est encore plus sérieux que je ne le pensais. Il est donc primordial que je ne joue plus le sarcasme ou le côté "Ok, écoute, il faut qu'on parle..."

"Je ne te juge pas, ma chérie, et je ne saurais désapprouver une histoire dont je ne sais que peu de chose."

J'ai aussi l'impression que le fait que cet homme soit à ses yeux un "bon père" joue pour beaucoup dans l'histoire. Ne se verrait-elle pas dans la petite? En partie tout du moins... L'idée m'attriste.

"Il serait peut-être bien que tu en apprennes plus sur lui... Avant de sauter le pas..."

Mon sourire se fait tendre et réconfortant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Lun 23 Nov - 20:24

Tu désapprouve pourtant souvent que je sois attirée par des hommes mûrs.. Ma voix est triste et je me mordille la lèvre inférieure. C’est l’une des choses qui nous opposera toujours je crois. Je finirais par m’y faire. Même si ça me manquerait qu’elle soit réellement consciente de l’importance de son avis à mes yeux. Car, elle est la seule avec qui je partagerais tout. Toujours. Bon, sauf mon mec. Y’a des limites tout de même. Rappelle-toi, la première fois que je suis tombée amoureuse. On avait alors une quinzaine d’années, et j’étais loin de m’intéresser aux garçon de mon âge, très occupés à rouler des mécaniques devant ma sœur et moi. Déjà adolescentes, nous étions des jeunes filles magnifiques, sans même avoir besoin de faire le moindre sport. C’était extraordinaire. Si je cours aujourd’hui, ce n’est pas pour garder la ligne, c’est parce que j’aime ça. Ça me permet de me vider la tête.

Bref : j’étais tombée amoureuse de mon professeur particulier de mathématiques. Les maths ça n’a jamais été mon truc, vous savez, et pour Père, autant dire que c’était inconcevable d’avoir une telle « faiblesse. » Alors, il a demandé à un étudiant de l’Ivy League qui avait bien dix ans de plus que moi de venir tous les soirs dans notre maison et de me faire rentrer les maths de gré ou de force dans la tête. Autant dire, et sans prendre de gants, qu’il a fini par me faire rentrer autre chose que des maths dedans, et que c’était beaucoup plus agréable. Nerwën a détesté. Vraiment détesté. Elle m’a fait la morale pendant des semaines.

Le pire dans tout ça, c’est que Nerwën a fini par lâche le morceau à nos parents sans le faire exprès, en essayant simplement de réchauffer l’atmosphère à un repas tout ce qu’il y a de plus glacial. Je n’ai jamais pu le revoir après ça.

En apprendre plus. Pourquoi pas. C’est plus facile à dire qu’à faire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Lun 23 Nov - 20:34

Oui, je ne suis pas à 100% d'accord, c'est évident. Mais plus le temps passe, plus je suis conciliante. Ce n'est pas mon genre d'homme, je n'y arriverais pas, c'est ainsi. Mais l'important à mes yeux est que ma sœur soit heureuse. Il s'agit là d'une peur profonde et inconsciente que ce genre d'homme pourrait lui faire du mal... Mais cela n'engage que ma propre vision des choses, et force est de constater qu'ils ne lui ont jamais fait plus de mal qu'à moi... Et que j'ai été la première à lui faire du mal concernant une de ces fameuses liaisons. Je m'en veux d'ailleurs toujours bien que ce ne soit pas tout à fait volontaire.

Et voilà que le fameux sujet vient sur le tapis. Je ne dis rien mais n'en pense pas moins. Une chape de plomb tombe sur ma poitrine en y repensant. J'ai bien cru perdre ma sœur, l'espace d'un instant... Mais rien ne saurait nous éloigner bien longtemps, pas même la plus grosse gaffe du monde. C'est vrai qu'à l'époque, j'étais outrée, dégoûtée même. Mais elle était mineur, lui me faisait l'impression d'un vieux.

Toutefois, elle était heureuse avec et c'est moi qui ai brisé ce charme. Il n'en demeure pas moins que cela me paraîtra toujours étrange, que je ne pourrai cacher mon sentiment, mais que je ne sermonnerai plus ma sœur sur ce sujet. D'autant qu'elle n'a jamais plus souffert que moi en matière d'histoire de coeur. Nous sommes, il me semble, à égalité sur le sujet.

Ah ça c'est sur, plus facile à dire qu'à faire... Il y a bien le coup de la rencontre par hasard... Qui n'est pas un hasard du tout! Faut-il pouvoir le préparer.

"Je suis sure qu'on va trouver un moyen, mais il va falloir m'en dire plus sur lui! Promis, pas de coup bas, je suis avec toi!"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Lun 23 Nov - 21:19

Je reste silencieuse un moment en observant le ciel. Le soir commence à se coucher et l’air se rafraichis. Je soupire et me redresse, assise sur la serviette. Je tourne la tête vers ma sœur et lui fait un sourire sincère. Une autre fois si tu veux bien. Je lui tend la main et serre la sienne entre mes doigts. Nerwën me connait : j’ai besoin de réfléchir avant de prendre une décision. Clairement, j’aimerais en savoir plus. Malheureusement, cette décision me semble un peu trop vitale pour ce jour qui était extraordinaire. Calme, paisible, exactement le genre de journées que j’apprécie. Et, pour l’heure, je suis réellement en train de cogiter. Trop. J’ai besoin de me poser tranquillement et de peser les pours et les contres.

Ce qui va pour lui, pour ce couple quasiment impossible. Et, ce qui ne va pas. Je me mordille la lèvre inférieure et je finis par me lever et par ranger mes affaires. On passe au resto japonais ou bien on rentre directement ? Mon regard se pose sur mon double et je lui fais un grand sourire. Quoique rentrer et cuisiner du poulet à la purée me tente pas mal aussi…


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Mar 24 Nov - 16:47

Alors maison! Dis-je avec un grand sourire.

Je suis heureuse, et soulagée, je dois bien l'avouer, de la réaction de ma chère sœur. Y réfléchir? Sage décision! Car bien que je ne sois pas à 100% certaine que cette relation soit ce qui lui faut, je ne saurais la décevoir et voir quitter cet éclat qu'elle a dans le regard. La question est... Non, pas grave, cela serait peut-être un peu trop fort... Elle est importante! Oui, importante!

Nos doigts liés, symbole inébranlable de notre union que rien ne saurait briser, je me lève aussi! J'aime bien le japonais, mais il est ce petit plaisir à partager ce moment dans la cuisine avec Linn que rien au monde ne saurait changer. Alors, je vote pour la purée, ce repas si divin lorsque j'étais enfant et qui fait remonter certains souvenirs d'une "vraie" enfance, peut-être rare, mais qui me rappelle que si Mère et papa n'ont pas été parfait, ni l'un ni l'autre, ils n'ont pas été si mauvais non plus... Peut-être ces souvenirs sont-ils faux, je ne saurais vraiment le dire, mais je m'y accroche.

Et nous voilà parties!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   Sam 28 Nov - 21:18

Sujet Terminé
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
À propos

savoir, penser, rêver, tout est là.

MessageSujet: Re: Moment entre soeurs [Nerwën]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moment entre soeurs [Nerwën]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moment entre soeurs (belle)
» Un petit moment de détente entre soeur [LOUANNE]
» Soirée pyjama entre soeur ♥ LEANNE&JULIETTE
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Conversation entre soeurs... [ Cloturé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oh my Little Paris ! :: La plage-